Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Informations et Actualités du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
 Recherche
 x Recherche
avancée
  Home | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
   toolmenu_corner   ImprimerEnvoyer à

> home > Les transports > Mobilité douce

Mobilité douce

Vers le niveau supérieur
Bannière mobilité douce

La présente page traite du cadre législatif des cyclistes et des piétons au Grand-Duché de Luxembourg (inventaire, perspectives et visions).

La philosophie : La loi sert de base légale; l’aspect pratique et les données politiques font toutefois partie de l’ensemble de la volonté d’agir en faveur de la mobilité douce.

Extrait de la déclaration gouvernementale (août 2004) :

« Les réseaux locaux de pistes cyclables seront coordonnés pour être raccordés au réseau national de sorte que le Grand-Duché de Luxembourg dispose d’un réseau de pistes cyclables couvrant l’ensemble de son territoire. Dans ce contexte, une attention particulière sera accordée à la création de pistes cyclables à l’intérieur des localités de manière à promouvoir l’utilisation du vélo comme moyen de transport. »

Le gouvernement appuie la « déclaration d’Amsterdam » de « Vélo Mondial 2000 », qui demande aux gouvernements de développer une stratégie globale en faveur des cyclistes.
Une telle stratégie définira des objectifs à atteindre avant 2010.

Les objectifs du Ministère des Transports

  • Une stratégie globale en faveur des piétons et des cyclistes (concept de mobilité alternative);
  • Continuer à agrandir le réseau de pistes cyclables national;
  • Inclure les piétons et les cyclistes dans le partage modal de 25/75%;
  • Instaurer une centrale de mobilité;
  • Créer une nouvelle culture de déplacement (sécurité, santé, qualité de vie) dans l’intérêt de la protection du climat: utiliser le vélo comme moyen de transport;
  • Une meilleure coordination de tous les acteurs sur le terrain et la nomination d’un responsable, d’une personne de contact pour la mobilité douce au Ministère des Transports.

Haut de page

La situation actuelle

Dans ce contexte il faut citer la loi du 6 juillet 1999 portant création d'un réseau national de pistes cyclables (Mém. A-N°97 du 22 juillet 1999):

Extrait de l’article 1er – Attributions gouvernementales :

« le ministre est autorisé à ces fins à faire procéder à l’aménagement des infrastructures nécessaires dont la réalisation est d’utilité publique ».

Extrait de l’article 1er – Attributions communales :

« Les communes peuvent réaliser des embranchements permettant de connecter des pistes cyclables locales au réseau national. La réalisation de ces embranchements, qui ne font pas partie du réseau national, est d’utilité publique »

Extraits de l’article 3 :

« L’itinéraire des pistes cyclables du réseau national est retenu de manière à profiter au maximum de l’infrastructure existante de pistes cyclables et de chemins forestiers, ruraux et vicinaux. »
« Les itinéraires sont aménagés de manière à éviter les conflits avec la circulation des grands axes routiers et au besoin des ouvrages de franchissement dénivelés sont réalisés. »
« Les pistes cyclables existantes ou à créer peuvent comporter des tronçons ouverts à la circulation d’autres usagers de la route que les cyclistes. »
« Les liaisons entre les différentes pistes cyclables ou tronçons de pistes cyclables et les embranchements vers des sites particuliers peuvent être intégrés dans le réseau national dans l’intérêt de sa cohérence et de la sécurité et du confort des usagers. »
« Des tronçons de pistes cyclables à aménager dans les régions limitrophes du territoire national peuvent à ces fins être subventionnés par le gouvernement. »
« Un règlement grand-ducal détermine les modalités et les caractéristiques techniques de l’aménagement des pistes cyclables du réseau national. »

Le réseau national de pistes cyclables se compose actuellement de 23 pistes avec une longueur total de 746 km.

Concernant la situation légale de la circulation à vélo et de la circulation à pied, plusieurs acteurs sont impliqués, à savoir :

  • le Ministère des Travaux publics par le biais de l’Administration des Ponts et Chaussées (réseau national des pistes cyclables);
  • les administrations communales;
  • le Ministère de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire;
  • le Ministère des Transports;
  • le Ministère du Tourisme;
  • le Ministère de l’Environnement;
  • le Ministère de la Santé;
  • le Ministère de la Justice et la Police grand-ducale.

Haut de page

Le Ministère des Transports

Le Ministère des Transports est responsable pour la sécurité routière sur la voie publique. Par des mesures préventives et répressives (prolongation de la période de stage, permis à points, mesures administratives…) le Département des transports garantit le respect des règles de circulation et prévient des accidents de circulation.

Les instruments de travail du Ministère des Transports :

Haut de page

La législation actuelle

  • Loi du 14 février 1955 concernant la réglementation de la circulation sur toutes les voies publiques telle qu’elle a été modifiée et complétée par la suite.
  • Arrêté grand-ducal du 23 novembre 1955 portant règlement de la circulation sur toutes les voies publiques, tel qu’il a été modifié par la suite.

La distinction est faite entre :

  • la piste cyclable obligatoire;
  • la voie cyclable obligatoire;
  • le chemin obligatoire;
  • la voie suggestive;
  • la rue cycliste;
  • l’utilisation;
  • l’usage du couloir d’autobus;
  • la zone piétonne;
  • le trottoir;
  • le passage souterrain;
  • le passage pour piétons;
  • la signalisation routière;
  • les voies publiques sans trottoir (à l’intérieur ou à l’extérieur d’agglomérations).

Haut de page

Les mesures d’actions

  • mesures de construction;
  • signalisation;
  • parking pour vélos;
  • mesures éducatives;
  • l’équipement des vélos.

Haut de page

La collaboration entre l’Etat et les communes

La collaboration entre l’Etat et les communes se fait par le biais de la Commission de circulation de l’Etat.

Sont soumis à une autorisation préalable de la part du Ministère des Transports :

  • les concepts de mobilité pour piétons et cyclistes;
  • l’introduction d’une zone 30 sur le territoire des communes;
  • un concept de mobilité intégré;
  • le plan d’aménagement général.

Haut de page

Exemples de mesures en faveur de la mobilité douce dans des communes luxembourgeoises

  • création d’un réseau de chemins pour piétons et de pistes cyclables à Bascharage;
  • création d’un réseau de pistes cyclables à Mamer, Mersch et à Esch/Alzette;
  • introduction sur le territoire communal de zones 30 à Sanem, Schifflange, Lorentzweiler;
  • zone réservée aux piétons et cyclistes au centre de la ville de Differdange.

Haut de page

Les avantages de la mobilité douce

  • rapide sur de courtes distances
  • bon pour la santé
  • écologique
  • frais d’entretien minimal

 Pour en savoir plus ... Pour en savoir plus ...
   Liens internes
  * Commission de circulation de l´Etat
  * Le Code de la route
  * Les missions du Ministère des Transports
   Liens externes
  * DICI (Développement Intercommunal Coordonné et Intégratif pour le Sud-Ouest de l'agglomération de la Ville de Luxembourg) - PP 5 mobilité douce / Module paysage/espaces verts
  * Réseau national des pistes cyclables www.velospisten.lu
  * Velo Mondial - The Global Master Plan for Cycling
  * Loi du 6 juillet 1999 portant création d'un réseau national de pistes cyclables (Mém. A - n°097 du 22.07.1999)
  * Centrale de Mobilité
  * Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ a.s.b.l.
  * Oeko-Zenter Lëtzebuerg a.s.b.l. / Mouvement Ecologique
  * SYVICOL - Syndicat des Villes et Communes Luxembourgeoises
  * Annuaire des sites Internet publics du Grand-Duché de Luxembourg
  * CFL - Liste des sentiers du guide "Rail et Randonnée Luxembourg"
  * Tours.lu - cartes interactives des randonnées cyclistes et des sentiers pédestres nationaux
  * www.velo.lu - site portail
  * Ville de Luxembourg - Plan de ville pour enfants - Kinderstadtplan
  * www.visitluxembourg.lu > randos-luxembourg.fr
  * Guichet cartographique touristique
   Téléchargements internes  Formats
  * "Mobilité douce"- die schnelle Alternative auf kurzen Strecken (deutsche Version)  PDF (89 Ko)
  * Avis de la Commission de Circulation de l´Etat concernant la circulation cycliste sur la voie publique (2001)  PDF (1842 Ko)
  * Plan d'action national pour la mobilité douce (septembre 2008)  PDF (54578 Ko)
  * Code de la rue pour piétons, cyclistes, motocyclistes et automobilistes (2009)  PDF (5914 Ko)
   Téléchargements externes  Formats
  * Publication "Pour une mobilité alternative - analyse et réflexions" du Ministère de l'Intérieur  PDF
  * Dépliant "Faire du vélo en toute sécurité" (Sécurité routière a.s.b.l.)  PDF

 Pistes cyclables box_dossier
Réseau national des pistes cyclables

L'Administration des Ponts&Chaussées a créé le site www.velospisten.lu, qui contient le répertoire de l'entièreté du réseau national des pistes cyclables.

Réseau national des pistes cyclables

Le Département des travaux publics coordonne les projets relatifs aux pistes cyclables du réseau national.


 Le Code de la Rue box_dossier
Code de la rue

Le Code de la Rue pdf (6 Mo), un précis de la signalisation et des règles de comportement concernant piétons et cyclistes (ou «usagers vulnérables»), a été présenté en 2009 par le ministère ensemble avec la Securité routiere.


 Cyclistes et infrastructures Archives
Avis de la Commission de Circulation de l'Etat concernant la circulation cycliste sur la voie publique (2001)

La Commission de Circulation de l'Etat a publié en 2001 un avis au sujet de la circulation cycliste sur la voie publique
pdf (1,8 Mo) .

couverture plan mobilité douce

Le Plan d'action national pour la mobilité douce
pdf (8 Mo)
a été présenté en septembre 2008.


 Vélos en libre-service box_exclamation

Les villes d'Esch-sur-Alzette et de Luxembourg proposent des vélos en libre-service:

C.I.G.L. Esch s/Alzette - «Äre Vëlo, eise Vëlo»
www.ciglesch.lu


velóH! - Les vélos en libre-service à Luxembourg-Ville
www.veloh.lu


 Personne de Contact cible

Département des transports
M. Christophe Reuter
chargé de mission
« mobilité douce »

tél.: (+352) 247-84971
cél.: christophe.reuter
@mob.etat.lu


 Ville de Luxembourg box_dossier
Réseau des voies cyclables dans la Ville de Luxembourg

Un concept pour la circulation à vélo dans la Ville de Luxembourg est en cours d'élaboration et est présenté sur le site Internet www.vdl.lu:

- Présentation (communiqué de presse en 2006)
- Rubrique avec les plans


Haut de page

Copyright © Département des transports   Aspects légaux | Contact