Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Département des transports

URL: http://www.mt.public.lu/transports/aviation/aeroport/1_terminal_a_b/index.html

Retour vers la page d'origine

Nouvelle aérogare

Le vote de la loi modifiée du 11 juin 1996 autorisant la construction d’une nouvelle aérogare a permis de procéder à la construction d’un nouveau terminal principal, comprenant en outre la réalisation d’un terminal pour petits porteurs, d’un parking souterrain et d’une centrale de cogénération et d’aménager les alentours. Pour la réalisation de ces infrastructures un budget financier de 324 millions d’euros était prévu.

Le terminal destiné aux avions petits porteurs (terminal B) a été mis en service en mai 2004.

Les travaux de construction du terminal A ont été terminés début 2008 de sorte que l’aérogare dénommée « Aéroport de Luxembourg » a été mise en service en avril 2008 par l'exploitant lux-Airport.

Répondant à la nécessité de moderniser les infrastructures aéroportuaires du Luxembourg en les adaptant au contexte économique actuel et futur, la nouvelle aérogare permet, outre une amélioration marquante des conditions de travail du personnel, une très nette optimisation du confort des passagers.

En effet, l’ancienne aérogare, conçue en 1975 pour accueillir quelque 1,2 millions de passagers par an - contre 1,6 millions en 2006 - n’était plus en mesure de répondre aux exigences actuelles et ne reflétait plus l’image d’un Luxembourg moderne et tourné vers l’avenir.

Le nouveau terminal principal, imaginé par les architectes Paczowski et Fritsch, répond à quatre exigences majeures: fonctionnalité, sécurité, sûreté et design une attention particulière étant portée au respect des normes en matière de sécurité et de sûreté.

Conçu comme une place couverte dotée d’un climat propre et d’un éclairage naturel, le nouveau terminal s’étend sur quatre niveaux et abrite toutes les infrastructures fonctionnelles relatives au schéma opérationnel de l’aérogare.

Le rez-de-chaussée, exclusivement dédié aux activités de départ, accueille le public avec tous les services aux passagers, tels que les banques, postes et téléphone, surfaces commerciales. S’y ajoutent la salle d’enregistrement, les salons V.I.P., plusieurs zones de repos et de restauration avec des vues privilégiées sur la piste ainsi que les accès au niveau -1.

Le niveau -1, qui lui est consacré aux activités d’arrivée, dessert aussi le parking souterrain et la gare ferroviaire. En effet le raccordement ferroviaire du Kirchberg et du Findel au chemin de fer a été approuvé pour un montant de 389 millions d’euros par la loi du 18 décembre 2003.

Pour le plus grand confort des utilisateurs, les espaces « départ » et « arrivée » forment un ensemble sur 2 niveaux communiquant par passerelle, tapis roulant et ascenseur. Le parking souterrain a été mis en service en automne 2007.

L’ancienne aérogare sera démolie afin de relier directement les deux terminaux A et B par une passerelle.

Dernière mise à jour de cette page le 13-02-2014.
Copyright Département des transports

Retour vers la page d'origine