Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Département des transports

URL: http://www.mt.public.lu/projets/chemins_fer/tram/index.html

Retour vers la page d'origine

Tram léger dans la Ville de Luxembourg

granddossiertram


Depuis juillet 2014, les personnes souhaitant s'informer sur le dernier stade du projet sont priées de consulter le grand dossier tram Lien externe mddi.lu publié sur mddi.lu.

Il est précisé que les informations et liens repris ci-dessous sur la présente page, qui permettent de consulter l'historique du projet des dernières années, ne sont plus nécessairement à jour, complètes ou exactes.

Le projet de la mise en place d’un tram léger dans la Ville de Luxembourg relie les gares périphériques de Cessange et de Howald à la gare centrale, au Centre-Ville ainsi qu'au plateau de Kirchberg. Le projet permettra, d’une part, de renforcer l’attrait et les capacités du transport en commun dans la Ville de Luxembourg et, d’autre part, de réduire sensiblement les nuisances liées aux émissions des véhicules motorisés.

Tram léger

Tram léger (mobil 2020, 2007)

Le projet permettra notamment de satisfaire aux objectifs suivants :

Sur l’axe Kirchberg–Centre-Ville–Gare Centrale, les estimations de voyageurs sont telles qu’il importe en effet de faire appel à un système de transports à grande capacité de type tram au lieu d’un système dont la desserte est assurée exclusivement par des bus. A titre d’exemple, partant d’une cadence de 5 minutes, un tram léger en traction double peut transporter approximativement 6.500 personnes par heure par rapport à 1200 personnes pour un bus articulé avec le même taux d’occupation.

Gares périphériques

Tracé du tram léger et gares d’échange entre tram et train pour les raccordements directs avec les quartiers de la ville(mobil 2020, 2007)

En ce qui concerne la mise en œuvre du projet du tram léger, le Conseil de Gouvernement a fait sien, suite aux conclusions du groupe de travail ad hoc « Extension du réseau ferré dans la Ville de Luxembourg » qui ont été consignées par le dossier de synthèse de mars 2006, le préjugé favorable de Monsieur le Ministre des Transports à l’égard du concept du tram léger dans sa séance du 10 mars 2006.

Le conseil communal de la Ville de Luxembourg, dans sa résolution du 27 mars 2006, a approuvé l’approche présentée par le groupe de travail et l’a invité de préciser et d’approfondir le projet de la mise en place d’un tram léger dans la Ville de Luxembourg ainsi que le projet des gares périphériques.

Par la suite, le projet du tram léger a été confirmé par la Chambre des Députés le 6 avril 2006 dans la motion adoptée par celle-ci suite au « débat de consultation sur l'extension du réseau ferré dans la Ville de Luxembourg et du réseau ferré en général ».

Au vu de la résolution de la Ville de Luxembourg et de la motion de la Chambre des Députés sus-citées, certains éléments (techniques, financiers et d’exploitation) ont depuis lors été analysés en détail par le groupe de travail et ont été intégrés dans un dossier complémentaire permettant ainsi de donner une réponse aux questions soulevées.

En outre, le réseau des lignes bus sur le territoire de la Ville de Luxembourg sera adapté en fonction du nouveau réseau du tram léger. En effet, il s’agit de préciser et d'approfondir la cohabitation entre le tram et le réseau AVL/RGTR en tenant compte des besoins spécifiques des quartiers résidentiels ainsi que du transport scolaire. Ainsi, la Ville de Luxembourg et le Ministère des Transports sont en train de faire examiner la cohabitation future entre le tram et les réseaux AVL et RGTR.

En vue de la réalisation du projet du tram léger, le Bourgmestre de la Ville de Luxembourg et les Ministres concernés (Transports, Travaux Publics et Intérieur) ont retenu lors de l’entrevue du 6 février 2007 de constituer un groupement d’intérêt économique (G.I.E.). Il a également été retenu qu’il serait utile, au vu de certains éléments qui sont apparus lors des études complémentaires, de réaliser immédiatement le tronçon complet entre la Luxexpo et la nouvelle gare périphérique de Cessange en passant par le Centre Ville et la place devant la Gare Centrale.

La mise en place du GIE LuxTram a eu lieu par l’acte notarié du 20 juin 2007.

Le GIE LuxTram a pour mission de poursuivre la planification d’un tram léger dans la Ville de Luxembourg et plus précisément entre la Luxexpo et la nouvelle gare périphérique de Cessange en passant par le Glacis, la place de l'Etoile, le Centre Hamilius et la place devant la Gare Centrale. En cas de besoin, le prolongement de cet axe principal pourrait être étudié. Ainsi, il réalise toutes les études de planification jusqu’au niveau APD inclus afin de permettre le dépôt d’un projet de loi et de clarifier tous les aspects relatifs à la mise en place du projet, tels que le financement, la réalisation et l’exploitation.

Les deux membres du GIE sont la Ville de Luxembourg et l’Etat, ce dernier étant représenté par deux représentants du Ministère des Transports et par un représentant respectivement du Ministère de l’Intérieur et de l’Aménagement du Territoire, du Ministère des Travaux Publics, du Fonds d’Urbanisation et d’Aménagement du plateau du Kirchberg et de l’Administration des Ponts et Chaussées. Les deux membres susmentionnés possèdent chacun une voix au sein de l’Assemblée. L’Assemblée s’est réunie à cinq reprises en 2007.

Le financement du GIE est assuré par un apport global de 6,6 millions d’euros à libérer pour moitié par l’Etat luxembourgeois et pour moitié par la Ville de Luxembourg endéans 3 ans à partir de la constitution du GIE en fonction des budgets à établir ainsi que par toutes autres ressources autorisées par la loi.

Les études de trafic, les études de faisabilité et les études de variantes ont été complétées en mai 2008. Le tracé retenu, qui est ressorti d’une évaluation comparative multi-critères de variantes entre la Gare Centrale et le Centre Hamilius, a été présenté le 20 mai 2008 par Monsieur le Ministre des Transports et par Monsieur le Bourgmestre de la Ville de Luxembourg.

Tracé retenu du tram léger dans la Ville de Luxembourg

Le tracé retenu du tram léger dans la Ville de Luxembourg

Les critères d’appréciation se rapportaient à l’efficacité du nouveau moyen de transport en complémentarité avec le réseau de bus reconfiguré, à la qualité des aménagements et du fonctionnement urbains après mise en service et, enfin, aux coûts de construction et d’exploitation, sans omettre les incidences sur les commerces et la circulation durant les travaux.

Le scénario « tram léger sur l’avenue de la liberté » se classe en première position avec un écart favorable significatif sur la quasi-totalité des critères.

Les grandes caractéristiques de ce scénario sont :

Bookmark and Share
Level Icon SOUS-RUBRIQUES
Fade
Fade 1

Dernière mise à jour de cette page le 23-07-2014.
Copyright Département des transports

Retour vers la page d'origine