Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Département des transports

URL: http://www.mt.public.lu/presse/communiques/2014/02/24_lvi/index.html

Retour vers la page d'origine

Réaction de François Bausch à la manifestation de la LVI pour des infrastructures permettant de franchir la vallée de la Pétrusse
24-02-2014

"Je peux parfaitement comprendre les doléances de la LVI. En effet, pendant la phase chantier de la réhabilitation du Pont Adolphe, aucune bande propre pour les cyclistes n’est prévue sur le pont provisoire, mais nous cherchons des solutions pour le futur Pont Adolphe", a précisé le ministre dans un échange avec les cyclistes.

François Bausch à la manifestation de la LVI

En date du 24 février, François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, s’est rendu sur le Pont Adolphe lors de la manifestation de la LVI (Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ), pour la mise en place d’infrastructures cyclistes permettant de franchir la vallée de la Pétrusse.

"Je peux parfaitement comprendre les doléances de la LVI. En effet, pendant la phase chantier de la réhabilitation du Pont Adolphe, aucune bande propre pour les cyclistes n’est prévue sur le pont provisoire, mais nous cherchons des solutions pour le futur Pont Adolphe", a précisé le ministre dans un échange avec les cyclistes. "J’ai déjà instruit mes services d’élaborer des projets afin d’optimiser la liaison cyclable entre le quartier centre-ville et la gare".

À ce jour, trois variantes ont été envisagées:

  1. Élargissement de la passerelle existante ("Al Bréck"): Parallèlement à la mise en service du tram, les réseaux de bus AVL et RGTR feront l’objet d’une réorganisation. La piste cyclable au droit de la passerelle existante pourrait dès lors être utilisée pour les bus dans sens ville-gare. La solution serait de réaliser un élargissement de la passerelle côté ouest, permettant la mise en place d’une voie mixte piétons/vélos. Une première estimation budgétaire serait de l’ordre de 2,5 à 3 millions d’euros.

  2. Nouvelle passerelle pour mobilité douce: La faisabilité de la création d’une nouvelle passerelle dédiée à la mobilité douce a été analysée. Trois variantes ont été étudiées: deux ponts en arc et un pont caténaire. Les arcs pourraient être en béton ou en acier. La variante béton a été estimée à 4,2 millions alors que la variante en acier était estimée à 4,9 millions et la variante caténaire à 6,8 millions d’euros.

  3. Élargissement du trottoir sur le Pont Adolphe: Dans les semaines à venir, la possibilité d’élargir le trottoir du côté sera analysée. En effet, le gabarit réservé pour le tram pourrait être réduit. Il reste à déterminer si cet élargissement permet de prévoir une piste mixte (piétons et cyclistes) sur le Pont Adolphe rénové, sous réserve de trouver une solution pour la sécurité des cyclistes au vu de la balustrade historique trop basse.

Une entrevue avec la LVI a été fixée au 17 mars prochain.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures

Bookmark and Share

Dernière mise à jour de cette page le 25-03-2014.
Copyright Département des transports

Retour vers la page d'origine