Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Informations et Actualités du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
 Recherche
 x Recherche
avancée
  Home | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
   toolmenu_corner   ImprimerEnvoyer à

> home > Actualités > Communiqués > Décembre 2013 > Nouvelle campagne: "Au volant, alcool = danger"

Nouvelle campagne: "Au volant, alcool = danger"
17-12-2013

Vers le niveau supérieur

À l’approche des fêtes de fin d’année, le ministère du Développement durable et des Infrastructures, en collaboration avec la Sécurité routière, lance la nouvelle campagne de sensibilisation "Au volant, alcool = danger". La campagne sera véhiculée sur les 45 panneaux routiers du réseau luxembourgeois.

En 2012, au Luxembourg, l’alcool au volant était la cause présumée dans :

  • 255 accidents corporels ;
  • 21% des accidents avec blessés graves ;
  • 26% des accidents mortels.

Le ministère du Développement durable et des Infrastructures et la Sécurité routière rappellent certaines règles élémentaires et donnent quelques conseils pour fêter en toute sécurité :

  • Prévoyez votre retour bien à l’avance et profitez des nombreuses alternatives à la voiture, comme les transports publics (horaires sur www.mobiliteit.lu), taxis, Late Night Bus, etc.
  • Si vous sortez en groupe, choisissez dans votre groupe un conducteur désigné qui s’engage à ne pas boire d’alcool pour ramener tout le monde en toute sécurité.
  • Si vous avez des invités, vous avez aussi des responsabilités. Veillez à ce qu’il y ait toujours des boissons sans alcool sur la table. Si l’un de vos amis a trop bu, hébergez-le ou appelez un taxi, etc.
  • Au restaurant ou lors d’une réception, on est souvent resservi dans le même verre. Contrôlez le nombre de verres que vous avez bu.
  • Lorsque vous constatez que quelqu’un ne veut pas ou plus boire, respectez sa décision. Loin d’être un trouble-fête, il fait preuve de responsabilité et mérite d’être encouragé.

En 2012, la police grand-ducale a procédé à 1 716 retraits immédiats du permis de conduire pour conduite en état d’ivresse (≥1,2‰).

S’expose à des sanctions :

  • tout conducteur qui présente un taux d’alcoolémie ≥ 0,5 ‰ (0,2 ‰ pour les novices) ;
  • tout conducteur qui refuse de se soumettre à un test d’alcoolémie
  • le propriétaire d’un véhicule qui a toléré qu’une personne conduise en état d’ébriété ;
  • même le piéton en état d’ébriété qui est impliqué dans un accident.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures

Bookmark and Share


Haut de page

Copyright © Département des transports   Aspects légaux | Contact