Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Informations et Actualités du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
 Recherche
 x Recherche
avancée
  Home | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
   toolmenu_corner   ImprimerEnvoyer à

> home > Actualités > Communiqués > Novembre 2007 > Journée de conférences «La sûreté dans les transports publics» le 14 novembre à la Chambre des métiers de Luxembourg

Journée de conférences «La sûreté dans les transports publics» le 14 novembre à la Chambre des métiers de Luxembourg
14-11-2007

Vers le niveau supérieur

Les transports publics sont des lieux de rencontre populaires pour toutes catégories de personnes, de sorte que c’est dans ces endroits publics que le phénomène de la violence devient le plus visible.

Les actes d’agression provoquent parmi les usagers des transports publics un sentiment d’insécurité et une peur de la délinquance. Il en va de même des agents employés dans le secteur des transports publics qui craignent ne plus pouvoir exécuter leurs tâches en toute sécurité.

M. le ministre des Transports Lucien Lux assiste à une conférence sur la surêté dans les transports publics Il convient de noter que la violence n’est pas un phénomène inhérent aux transports publics mais qu’il s’agit d’un problème sociétal alors que certaines personnes ressentent de moins en moins de gêne pour employer la force à l’égard de leurs concitoyens ou pour endommager les biens publics. Les problèmes qui se présentent ainsi au niveau de la sûreté dans les transports publics peuvent être regroupés en diverses catégories, à savoir les agressions, le vandalisme et les comportements inconvenants.

Il revient à l’Etat, en étroite concertation avec les différents opérateurs de services de transports publics, de mettre en place les mesures requises pour permettre et aux voyageurs d’utiliser les transports en commun et aux agents employés dans le secteur des transports publics de faire leur travail en toute sécurité. En effet, les opérateurs ne peuvent à eux seuls assurer la sûreté mais il convient d’organiser une collaboration entre les différents acteurs, dans laquelle chacun a son rôle à jouer : les pouvoirs publics, les opérateurs de services de transports publics, la justice, les communes, la police, les médias, les parents, les clients.

C’est pourquoi une journée de réflexions et d’échanges d’expériences avec des experts des réseaux voisins a été organisée par le Ministère des Transports pour tous les acteurs susceptibles de contribuer directement ou indirectement à la sûreté dans les transports publics.

L’objectif de ladite journée a été de favoriser un échange d’expériences entre les acteurs luxembourgeois du secteur des transports publics et les experts des réseaux voisins sur les mesures et dispositions mises en place par les opérateurs des réseaux voisins pour prévenir les problèmes liés à la sûreté dans les transports publics. Cette journée a permis de :

  1. faire le point sur les données liées à la sûreté dans les transports publics,
  2. faire connaître les stratégies et actions mises en œuvre sur les réseaux étrangers pour lutter contre le sentiment d’insécurité,
  3. identifier les bonnes pratiques susceptibles d’être mises en œuvre sur le réseau luxembourgeois.

La journée de conférences a mis au jour un certain nombre d’idées concrètes susceptibles d’améliorer la sûreté tant des clients que du personnel des transports publics. Toutes ne sont pas réalisables à court terme, certaines se trouvent en tout ou en partie dans les projets déjà en cours et il en est qui sont plus efficaces que d’autres. C’est pourquoi un travail de sélection et de définition des priorités est nécessaire.

Le constat a été fait que nous sommes sur la bonne voie. Les incidents « sûreté » signalés ont diminué au vu du bon nombre de mesures qui ont été mises en place par le ministre des Transports, à savoir notamment :

  • institution du comité de pilotage « Sécurité dans les transports publics », qui fonctionne sous la tutelle du Ministère des Transports et qui se compose de représentants du ministère des Transports, des différents opérateurs (CFL, RGTR, TICE, AVL), du SYVICOL (Syndicat des Villes et Communes Luxembourgeoises) et des syndicats du secteur des transports publics ; sa mission est d’établir des statistiques fiables sur les incidents se produisant dans le transport en commun et de proposer des mesures préventives et répressives ;
  • élaboration d’un cadre législatif sur la sûreté dans les transports publics applicable à tous les réseaux de transports publics nationaux et qui a pour objectif de déterminer les mesures et dispositions nécessaires pour assurer la police et la sûreté des personnes et des biens dans les transports publics et de harmoniser la législation en vigueur ;
  • assermentation de 178 agents CFL, qui se sont vus conférer les pouvoirs suivants : contrôle des titres de transports, injonction de quitter les transports publics et contrôle de l’identité ;
  • prononcé d’une interdiction d’accès aux transports publics conformément à l’article 22§4 de la loi modifiée du 29 juin 2004 sur les transports publics ;
  • installation de caméras de surveillance dans les gares et dans les moyens de transports publics.

Par ailleurs, la Communauté des Transports, sur proposition du comité de pilotage « Sécurité dans les transports publics », est actuellement en train d’élaborer une campagne de sensibilisation dans les établissements scolaires. A cet effet, un groupe de travail a été institué par le ministre des Transports auquel est associé le ministère de l’Education nationale.

En guise de conclusion de la conférence, il a été retenu de continuer de travailler sur les projets en cours, tout en y intégrant les expériences faites sur les réseaux voisins.

La journée d’aujourd’hui a également permis de tracer quelques pistes et perspectives pour l’année 2008, dont notamment le concept des « Schülerlotsen » et la coopération étroite avec les associations œuvrant dans le domaine de la toxicomanie et des sans-abri pour lutter contre l’errance en gare. Le comité de pilotage a été chargé de creuser ces idées nouvelles.

(communiqué par le ministère des Transports)



Haut de page

Copyright © Département des transports   Aspects légaux | Contact