Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Informations et Actualités du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
 Recherche
 x Recherche
avancée
  Home | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
   toolmenu_corner   ImprimerEnvoyer à

> home > Actualités > Articles > Mai 2013 > Pose de la première pierre du futur atelier central des CFL par le ministre Wiseler

Pose de la première pierre du futur atelier central des CFL par le ministre Wiseler
13-05-2013

Vers le niveau supérieur

Pose de la 1re pierre du futur Atelier central des CFL par le ministre WiselerEn date du 13 mai 2013, le ministre du Développement durable et des Infrastructures Claude Wiseler, a posé la première pierre du futur atelier central des CFL extlink sur le site du centre de remisage et de maintenance à Luxembourg-Howald.

Les concepts d’exploitation ferroviaire actuels exigent, outre la disponibilité maximale, la fiabilité et la sécurité, le respect de nombreux critères liés à la qualité. Ceci implique du matériel roulant techniquement très sophistiqué avec un entretien de plus en plus spécialisé. Par la suite les ateliers actuels, sis d’un côté sur la rocade de Bonnevoie, d’un autre côté dans les anciennes rotondes à proximité de la route de Thionville, doivent être remplacés pour satisfaire ces nouveaux besoins.

"Le projet confirme la volonté du gouvernement d’investir dans le transport en commun. Nous considérons le rail comme étant l’épine dorsale du concept de mobilité du Grand-Duché de Luxembourg", a précisé le ministre.

Le futur atelier central d’une longueur de 180 mètres et d’une largeur de 90 mètres environ sera composé de trois halls principaux à fonctions différentes:

  • Un premier hall de deux voies abrite les équipements et le matériel nécessaires à l’entretien courant sur les automotrices et les voitures à double étage (DoSto);
  • Dans le second hall à deux fois trois voies, la partie nord est réservée à l’entretien courant des locomotives électriques, la partie sud aux locomotives diesel et aux engins de chantiers;
  • Les réparations nécessitant une immobilisation plus longue sur du matériel de tout genre sont effectuées dans le troisième hall de trois voies.

Le projet global est cofinancé par le Fonds du rail (114 millions d'euros) et les CFL (66 millions d'euros pour l’atelier central).

Bookmark and Share

 Pour en savoir plus ... Pour en savoir plus ...
   Téléchargements internes  Formats
  * Dossier Pose de la première pierre du futur atelier central des CFL par le ministre Wiseler  PDF (1144 Ko)

Haut de page

Copyright © Département des transports   Aspects légaux | Contact