Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Département des transports

URL: http://www.mt.public.lu/presse/actualite/2010/07/02_cfl_cargo/index.html

Retour vers la page d'origine

Visite de Claude Wiseler auprès de la plate-forme de fret de Bettembourg
02-07-2010

Lors de la visite de CFL Multimodal, filiale à 100% des CFL, en date du 02 juillet, Claude Wiseler a confirmé l'importance du développement de la plate-forme de fret de Bettembourg, noeud central des autoroutes ferroviaires européennes. A l’échelle de la Grande Région, le terminal de Bettembourg constitue un important point d’échange entre le mode routier et le mode rail, ces deux modes intervenant successivement dans la chaîne logistique de transport international de marchandises

Des conteneurs, des caisses mobiles et des semi-remorques sont acheminés par trains réguliers en correspondance avec des services maritimes ou terrestres vers de multiples destinations dans le monde. Le terminal à conteneurs comprend une surface brute de 12,45 hectares, tandis que la plate-forme de l’autoroute ferroviaire comporte 2 voies d’une longueur de 350 m dont une voie est munie d’équipements spécifiques permettant de transborder latéralement les semi-remorques sur les wagons.

image
(photo de g. à dr.:) MM. Alex Kremer, Marc Wengler, Nicolas Welsch, Frank Reimen, Claude Wiseler, Camille Brocker, Guy Greivelding

Pour le stockage des marchandises, CFL Multimodal exploite plusieurs entrepôts sis au terminal à Bettembourg, à Niedercorn et dans l’Eurohub Sud de l’ancienne WSA. Les marchandises entreposées sont distribuées par voie terrestre vers de nombreuses destinations en Europe. CFL Multimodal intervient également dans ce processus de distribution fine, à côté d’acteurs routiers spécialisés. Elle dispose à cette fin de sa propre flotte de camions et de châssis porte-conteneurs.

Le Grand-Duché de Luxembourg a pris l’engagement de réduire ses émissions de CO2 de 28% par rapport à 1990. Le report du transport de marchandises de la route vers des modes plus respectueux de l’environnement ou la combinaison optimisée de plusieurs modes peuvent contribuer à répondre à cet engagement tout en préservant l’environnement naturel et en réduisant la consommation d’énergie. A terme, 11 000 tonnes de CO2 par an pourront être économisées.

Communiqué par le Ministère du Développement durable et des Infrastructures, Département des transports

Dernière mise à jour de cette page le 13-02-2014.
Copyright Département des transports

Retour vers la page d'origine