Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Département des transports

URL: http://www.mt.public.lu/presse/actualite/2009/03/10_architecte_ligne/index.html

Retour vers la page d'origine

Désignation de l’architecte de la ligne de tram dans la Ville de Luxembourg
09-03-2009

Le GIE LUXTRAM, constitué à parts égales par le Gouvernement du Grand-Duché et la Ville de Luxembourg et créé pour prendre en charge le projet de tramway dans la Ville de Luxembourg, a présenté en date du 10 mars 2009, en présence de Messieurs les Ministres Lucien LUX, Claude WISELER et Jean-Marie HALSDORF ainsi que de Messieurs Paul HELMINGER et François BAUSCH, l'architecte retenu pour accompagner la réalisation du tram léger dans la Ville de Luxembourg.

La désignation de l'architecte fait suite au concours au niveau européen qui a été lancé afin de désigner un architecte dont la mission sera de proposer des solutions de traitement architectural de l’ensemble de la ligne et d’en vérifier l’application en cours de réalisation. L’objectif assigné à l’architecte est d’affirmer l’identité du tramway tout en assurant sa bonne intégration dans le milieu urbain. La plus-value architecturale attendue portera sur l’organisation de l’espace, le réaménagement de la voirie et les mobiliers urbains.

A la suite de la publication de l’avis de concours, 16 groupements d’architectes ont fait acte de candidature ; 5 d’entre eux ont été admis à concourir et ont remis, en association avec un designer, un projet conforme aux prescriptions du règlement et du programme du concours. Les projets, présentés de manière anonyme, ont été jugés par un jury composé d’architectes et d’experts de différentes nationalités, réuni le 3 février 2009 au Musée de Tramways et de Bus de la Ville de Luxembourg. Au terme de ses travaux, le jury a décidé de retenir deux projets parmi les cinq projets remis et de désigner lauréats ex-æquo leurs auteurs. Il a également recommandé au Maître d’ouvrage LUXTRAM de leur demander de compléter et préciser leur proposition. Les concurrents primés étaient : le cabinet d’architectes Lifschutz Davidson Sandilands d’une part, le groupement Metaform + Atelier 4D architecture et urbanisme + Xavier Lust designer, d’autre part.

Les résultats du concours ont été proclamés le vendredi 6 février 2009, au Musée des tramways, en présence des 5 concurrents.

Dans la continuité de cette présentation, les projets des architectes ont été exposés au Musée de tramways et de bus de la Ville de Luxembourg durant la période du 7 février au 1er mars 2009. Les particuliers comme les professionnels ont été nombreux à visiter cette exposition et à exprimer leur intérêt.

Prenant en considération les recommandations du jury, le GIE LUXTRAM a demandé aux deux concurrents primés de compléter et de préciser leur projet, afin d’être en mesure de retenir un seul projet lauréat au début du mois de mars. Dans un délai de 3 semaines, les deux concurrents restant en lice ont effectué un travail d’étude et d’esquisse complémentaires permettant une meilleure représentation de leurs propositions architecturales et une meilleure perception de l’espace urbain renouvelé après la construction de la ligne de tram.

En date du 5 mars, le GIE LUXTRAM s’est exprimé en faveur du projet du cabinet d’architectes Lifschutz Davidson Sandilands et a décidé de conclure avec lui un contrat qui lui permettra, à tous les stades d’études, puis de réalisation, d’assurer sa mission d’architecte de la ligne de tram. L’enjeu est de parvenir à un projet, non seulement fonctionnel, mais aussi esthétique et respectueux de son milieu d’accueil.

liberte

Vue de l'avenue de la Liberté en direction sud avec l'arrêt de la place des Martyrs

La conférence de presse de ce mardi 10 mars 2009 est organisée pour présenter le cabinet d’architectes lauréat et donner l’occasion de voir les esquisses nouvelles des deux finalistes.

La société Lifschutz DavidsonSandilands, lauréate du concours, est un cabinet d’architectes de renom : établi à Londres depuis vingt ans, il emploie 70 architectes et autres collaborateurs. Ses interventions, en Europe et sur d’autres continents, portent aussi bien sur la construction de bâtiments et d’ouvrages que sur l’aménagement des espaces urbains. Parmi les réalisations les plus spectaculaires du cabinet, il faut citer une station de recherche dans l’antarctique, le Pont de Hungerford, passerelle à haubans qui permet le franchissement de la Tamise à Londres, le pont transbordeur Royal Victoria Dock, également à Londres et la rénovation de La Rinascente, un grand magasin historique au centre de Milan. Chacun des exemples cités témoigne d’une alliance particulièrement réussie entre la technique et la vision architecturale.

Un domaine de prédilection des architectes de la compagnie réside dans la reconquête et la transformation d’espaces urbains : la dimension sociale et culturelle nourrit la réflexion architecturale portant sur l’espace public, les déplacements, les constructions et les usages. C’est cette compétence qui lui a valu d’être chargé du plan directeur du South Bank, quartier à réhabiliter sur la rive Sud de la Tamise, au centre de Londres. Le cabinet Lifschutz Davidson Sandilands se consacre également aux projets de transport urbain en site propre. Enfin, le cabinet dessine lui-même les mobiliers destinés à équiper l’espace publique : les préoccupations fonctionnelles et environnementales sont servies par un dessin qui allie élégance et cohérence ; c’est ainsi qu’a été mise au point, en collaboration avec le fabriquant Woodhouse, la ligne de mobilier urbain « Géo », modulaire et très complète.

Ces antériorités laissent augurer très favorablement de la capacité de Lifschutz Davidson Sandilands à maîtriser toutes les dimensions du projet et à assurer une bonne intégration de la ligne de tramway dans le milieu urbain. Son intérêt pour les interactions entre espaces urbains et vie sociale et économique, lui permettra, étape par étape, d’affiner son projet et de l’adapter aux attentes de toutes les parties prenantes.

Le travail du groupement concurrent Metaform-Atelier 4D-Xavier Lust mérite d’être salué lui aussi. En effet ce groupement s’est investi dans son projet avec beaucoup d’énergie et a fait la preuve des ses capacités professionnelles et de son imagination architecturale. Mais la règle du jeu doit s’appliquer et un seul concurrent est élu.

A la suite de la conférence de ce mardi 10 mars, le Musée de tramways et de bus de la ville de Luxembourg (63, rue de Bouillon, L-1019 Luxembourg), ouvrira à nouveau ses portes au public les jeudis, samedis et dimanches de 13:30 à 17:30 heures.


Place des Martyrs Vue 1 Place de Paris Vue 2

Place de Paris Vue 3 Place de Paris Vue 4

Dernière mise à jour de cette page le 13-02-2014.
Copyright Département des transports

Retour vers la page d'origine