Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Département des transports

URL: http://www.mt.public.lu/presse/actualite/2008/06/04_LL_saarland/index.html

Retour vers la page d'origine

Étude sur le potentiel de fréquentation d’une ligne ferroviaire entre la Sarre et le Luxembourg jusqu’en 2020
04-06-2008

Messieurs Lucien Lux, ministre luxembourgeois des Transports et Joachim Rippel, ministre de l'Economie et des Sciences de la Sarre (Allemagne) en charge des transports, ont convenu le 4 juin 2008 à Mettlach-Orscholz dans la Sarre, ensemble avec d'autres partenaires concernés, de réaliser une étude commune en matière ferroviaire. La version allemande du communiqué est disponible comme téléchargement.

Entrevue le 4 juin 2008 à Mettlach-Orscholz (Sarre, Allemagne) des ministres en présence d'acteurs concernés. L'objectif principal de l'étude est d'établir une analyse sur le potentiel d'exploitation en matière de passagers de la liaison ferrovaire entre le Luxembourg et la Sarre jusqu'à l'horizon de l'année 2020.

(Foto, v.l.n.r.) Anwesend im Tagungszentrum "Cloef-Atrium" in Mettlach-Orscholz waren Frau Daniela Schlegel-Friedrich, Landrätin im Kreis Merzig-Wadern, Herr Gerhard Schinner, Konzernbevollmächtigter der Deutschen Bahn, Herr Joachim Rippel, Minister für Wirtschaft und Wissenschaft des Saarlandes, Herr Alex Kremer, Generaldirektor der Société nationale des chemins de fer, Herr Lucien Lux, luxemburgischer Verkehrsminister und Dr. Alfons Lauer, Oberbürgermeister von Merzig.

Cette étude s'attachera en priorité à dégager des possibilités d'optimisation à court terme des liaisons ferroviaires passant par Konz. Dans cette ville du land du Rhénanie-Palatinat (Allemagne) convergent en effet les lignes ferroviaires venant de Trèves et de Sarrebruck pour y passer un pont ferroviaire à quelques kilomètres de la frontière luxembourgeoise.

L'option de la construction a plus long terme d'une nouvelle ligne ferroviaire entre Merzig dans la Sarre (Allemagne) et Luxembourg sera également analysée.

L'étude, qui sera co-financée à parts égales par le Luxembourg et l'Allemagne, sera menée par un comité de pilotage comportant des représentants de la Sarre et du Grand-Duché de Luxembourg, des sociétés ferroviaires CFL et DB AG, ainsi que de la "Verkehrsverbundgesellschaft Saar".

Dernière mise à jour de cette page le 13-02-2014.
Copyright Département des transports

Retour vers la page d'origine