Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Département des transports

URL: http://www.mt.public.lu/presse/actualite/2008/05/20-lux-helm-luxtram/index.html

Retour vers la page d'origine

Présentation du tracé retenu pour le tram léger dans la Ville de Luxembourg
20-05-2008

Conférence de presse: présentation du tracé par Luxtram
photo (d. g. à dr.): Conférence de presse avec M. François Bausch, Echevin, Monsieur Paul Helminger, Bourgmestre de la Ville de Luxembourg, MM. les Ministres Lucien Lux (transports), Jean-Marie Halsdorf (intérieur) et Claude Wiseler (travaux publics), ainsi que M. Guy Besch, président du G.I.E. LuxTram

Le tram léger de Luxembourg, une application des principes de mobilité durable

En tant qu’élément du concept de mobilité intégré « mobil 2020 » et dans le cadre de la réalisation de l’IVL (concept intégré de transport et de développement spatial), le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg et le Conseil Communal de la Ville de Luxembourg partagent la volonté de construire un tram léger dans la capitale afin de mieux répondre à la demande croissante de transport en commun.

De cette ambition commune résulte la création, en juin 2007, de Luxtram, Groupement d’Intérêt Economique (GIE) ayant pour objet la planification du tram léger de Luxembourg.

Luxtram

Sa mission est de poursuivre les études et de préparer la réalisation du tram léger dans la Ville de Luxembourg et, plus précisément, entre le site de LUXEXPO et la nouvelle gare périphérique de Cessange, en passant par le Glacis, la Place de l’Etoile, le centre Hamilius et devant le parvis de la gare centrale.

• Les deux membres constituant du GIE, soit la Ville de Luxembourg et l’Etat, ont désigné leurs représentants au sein de l’Assemblée du GIE, au sein de laquelle ils disposent des mêmes pouvoirs.

• Le financement du GIE est assuré, à parts égales, par l’Etat et la Ville de Luxembourg.

• Le GIE a entamé à mi-2007, les études de trafic, de faisabilité, et d’insertion urbaines relatives au projet.

• Les études détaillées de tracé et d’insertion (APD), complétées par une estimation des coûts de construction seront prochainement engagées afin de permettre le dépôt, en mai 2009, d’un projet de loi de programmation de l’opération de construction du tram léger.

Les caractéristiques principales du tram léger de la Ville de Luxembourg

Le tram léger de la Ville de Luxembourg sera un système de transport en commun moderne, performant et évolutif. Il réunira toutes les qualités de ce moyen de transport en fort développement dans les pays voisins : capacité, fréquence, ponctualité, sécurité, confort et convivialité.

Ce tram reliera les gares périphériques de Cessange et de Howald à la gare centrale, au centre-ville ainsi qu’au plateau du Kirchberg.

La première phase de construction correspond au tronçon LUXEXPO-Gare Centrale, soit, Bd J.F Kennedy, Glacis par Allée Scheffer, Place de l’Etoile, Centre Hamilius, Pont Adolphe, Avenue de la Liberté. Elle sera prolongée par le tronçon Gare Centrale-gare périphérique de Cessange, qui accompagnera la réalisation du futur boulevard Hollerich dans la cadre d’un programme de rénovation urbaine du quartier.

Tracé retenu du tram léger dans la Ville de Luxembourg

Le tracé retenu du tram léger dans la Ville de Luxembourg

Le tracé retenu résulte, entre la Gare Centrale et le Centre Hamilius, d’une étude de variantes qui a fait l’objet d’explications détaillées au cours de la conférence.

Les tracés possibles entre le parvis de la Gare Centrale et le Centre Hamilius

Sur ce tronçon, trois scénarios de tracé ont été envisagés :

- La circulation nord-sud s’effectue sur l’avenue de la Liberté,

- La circulation sud-nord a lieu sur l’avenue de la Gare.

Ces trois scénarios ont fait l’objet d’un examen approfondi sur la base d’une évaluation comparative multi-critères.

Les critères d’appréciation se rapportaient à l’efficacité du nouveau moyen de transport en complémentarité avec le réseau de bus reconfiguré, à la qualité des aménagements et du fonctionnement urbains après mise en service et, enfin, aux coûts de construction et d’exploitation, sans omettre les incidences sur les commerces et la circulation durant les travaux.

Résultat de l’évaluation comparative. Le scénario retenu :

Le scénario « tram léger sur l’avenue de la liberté » se classe en première position avec un écart favorable significatif sur la quasi-totalité des critères.

Les grandes caractéristiques de ce scénario sont :

Les avantages de cette solution sont principalement :

Le planning

Conclusion

Dernière mise à jour de cette page le 13-02-2014.
Copyright Département des transports

Retour vers la page d'origine