Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Département des transports

URL: http://www.mt.public.lu/presse/actualite/2007/10/02lux_galileo/index.html

Retour vers la page d'origine

Conseil des ministres des Transports de l'UE: Lucien Lux a réitéré le soutien du Luxembourg au projet Galileo
02-10-2007

En date du 2 octobre 2007, le ministre des Transports, Lucien Lux, a participé au Coneil des ministres des Transports de l'Union européenne à Luxembourg.

Au sujet de Galileo, le ministre des Transports est intervenu dans le débat avec une position positive et déterminée. Il a réitéré le soutien du Luxembourg au projet parce qu’il comporte une plus-value certaine pour l’UE d’un point de vue stratégique, technologique et commercial. Lucien Lux a donné son accord au financement par le budget communautaire de l’intégralité de l’infrastructure. Il a vigoureusement insisté que la passation des marchés devrait intervenir sur base de procédures de mise en concurrence équitable.

Galileo représente l’initiative européenne en matière de système mondial de navigation par satellite. Il s’agit d’un projet concurrent mais aussi complémentaire au GPS (Global Positioning System) américain.

Depuis le début de l’année, le développement de ce programme d’envergure se trouve dans une impasse décisionnelle qui est en grande partie dû à l’échec des négociations menées avec le secteur privé pour la conclusion d’un contrat de concession.

Lors des conseils de mars et juin 2007, les ministres des transports de l’UE avaient déjà traité de l'avenir des programmes européens de radionavigation par satellite et demandé à la Commission de préparer des propositions concrètes pour assurer le financement du projet qui nécessitera 3,4 milliards d’euros dans sa phase de lancement jusqu’en 2013.

À la rencontre ministérielle en date du 2 octobre, la Commission a présenté un paquet d’analyses et de propositions portant sur Galileo. Une discussion s’en est suivie lors de laquelle une majorité d’intervenants ont confirmé leur attachement au succès de Galileo et se sont exprimés en faveur d’une prise de décision dans les meilleurs délais.

Le Conseil a adopté des conclusions qui tracent le calendrier des décisions à prendre jusqu’à la fin de l’année. La formation Ecofin devra se pencher sur les aspects budgétaires de ce dossier qui aboutira vraisemblablement à l’ordre du jour du Conseil européen de décembre.

Dernière mise à jour de cette page le 13-02-2014.
Copyright Département des transports

Retour vers la page d'origine