Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Informations et Actualités du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
 Recherche
 x Recherche
avancée
  Home | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
   toolmenu_corner   ImprimerEnvoyer à

> home > Actualités > Articles > Mars 2006 > Lucien Lux au Conseil informel des ministres des Transports à Bregenz

Lucien Lux au Conseil informel des ministres des Transports à Bregenz
03-03-2006

Vers le niveau supérieur

La Présidence autrichienne a convié les ministres des Transports de l'UE pour la tenue d'un conseil informel les 2 et 3 mars 2006 à Bregenz. Pour le Luxembourg, le ministre des Transports, Lucien Lux, a participé à cette réunion qui a été entièrement consacrée aux questions de la sécurité routière.

Au centre du débat a figuré la révision à mi-parcours du programme d'action européen pour la sécurité routière.

Alors qu'en 2001, 50.000 personnes avaient trouvé la mort sur les routes de l'Union européenne, on a recensé quelque 41.600 tués en 2005, soit une réduction de 17,5% en 4 ans. Au rythme actuel, selon le commissaire chargé du ressort des transports, Jacques Barrot, l'Union devrait compter 32.500 tués en 2010 et non pas 25.000 comme c'est l'objectif déclaré et inscrit dans le programme d'action.

Quant à la réduction des tués de la route, le Luxembourg figure à la tête du peloton des États membres. Ainsi, le Luxembourg a réussi de réduire significativement le nombre de victimes de la route. En 2000 le Luxembourg comptait encore 77 personnes ayant perdu leur vie sur la route par rapport à 46 accidents mortels en 2005. Cela représente une réduction de plus de 40%.

Nonobstant, le ministre Lux a souligné dans son intervention que ce chiffre est trop élevé, voire inacceptable. Il a exprimé sa détermination de combattre avec fermeté le fléau des accidents de la route en renforçant de manière substantielle les mesures et actions en faveur de la sécurité routière. À cet égard, il a annoncé de proposer au gouvernement, dès son retour au Luxembourg, un projet de loi visant à ramener le taux d'alcoolémie actuel de 0,8 à 0,5 o/oo et à introduire un seuil d'alcoolémie de 0,2 o/oo pour certaines catégories d'usagers de la route. Ce même projet prévoit, en outre, l'introduction du dépistage de stupéfiants. De surcroît, le ministre Lux a annoncé pour fin 2007 l'installation de radars automatiques sur le réseau routier.

À la fin de son intervention, Lucien Lux a lancé un appel à la commission ainsi qu'à ses collègues, de relancer les discussions sur l'introduction du permis de conduire européen et sur une limite maximale générale du taux d'alcoolémie avec la volonté d'aboutir rapidement.

Source: www.gouvernement.lu



Haut de page

Copyright © Département des transports   Aspects légaux | Contact