Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Informations et Actualités du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
 Recherche
 x Recherche
avancée
  Home | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
   toolmenu_corner   ImprimerEnvoyer à

> home > Actualités > Articles > Septembre 2004 > Lucien Lux et Jean-Marie Halsdorf assistent à l'ouverture de l'Oekofoire

Lucien Lux et Jean-Marie Halsdorf assistent à l'ouverture de l'Oekofoire
17-09-2004

Vers le niveau supérieur

Le 17 septembre 2004, le ministre de l'Environnement, Lucien Lux, et le ministre de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire, Jean-Marie Halsdorf, ont assisté à l'ouverture de l'Oekofoire.

Dans son allocution, Lucien Lux, a dressé une liste de cinq chantiers qu'il veut entamer dans la perspective d'une politique écologique orientée vers l'avenir:

  • faire progresser la protection de l'environnement d'un commun accord avec tous les partenaires publics et privés concernés;

  • imposer le développement durable comme approche politique moderne du XXIe siècle;

  • développer les énergies renouvelables pour en faire un facteur essentiel de la protection climatique et d'un approvisionnement en énergie indépendant;

  • lutter contre le changement climatique, qui constitue, d'après le ministre, le plus grand défi auquel il faudra faire face dans le présent et à l'avenir;

  • donner la priorité absolue aux transports publics.

Lucien Lux a par ailleurs annoncé vouloir se laisser guider dans ses tâches quotidiennes par les mots suivants: "Il nous faut marier vision et action." D'après le ministre, il ne faut plus perdre du temps dans des débats superflus, mais passer à l'action afin d'obtenir des résultats concrets.

De son côté, Jean-Marie Halsdorf a axé son discours sur les grands défis auxquels le pays doit faire face en matière d'aménagment du territoire et plus spécifiquement dans le domaine de l'implémentation du concept intégré du développement spatial et des transports (IVL). Ce projet serait novateur dans le sens qu'il placerait l'aménagement du territoire, l'organisation du trafic et la conservation des paysages dans une même perspective. Dorénavant, il s'agirait de faire harmoniser ces trois piliers, afin de maintenir à l'avenir la qualité de vie à un niveau élevé.

Source: www.gouvernement.lu



Haut de page

Copyright © Département des transports   Aspects légaux | Contact