Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Informations et Actualités du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
 Recherche
 x Recherche
avancée
  Home | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
   toolmenu_corner   ImprimerEnvoyer à

> home > La planification de la mobilité > Les études et concepts > L'étude nationale et transfrontalière P&R

L'étude nationale et transfrontalière P&R

Vers le niveau supérieur

En raison de la dispersion de la population au niveau des espaces ruraux, il est difficile de toujours mettre en place des lignes de bus, voire de train à cadence attractive pouvant répondre à chacune des demandes et, en même temps, rivaliser avec les temps de parcours de la voiture individuelle.

Afin d’inciter la population concernée à utiliser quand même les transports en commun et afin d’optimiser le transfert de la voiture individuelle vers les transports en commun, des aires de transbordement ou parkings d’accueil ont été progressivement installés aux points d’intersection cruciaux du réseau routier avec le réseau des transports en commun. Ceci a permis de drainer des flux importants de trafic individuel motorisé, principalement en direction de la Ville de Luxembourg, vers les transports en commun qui desservent l’agglomération urbaine ou périurbaine.

Vu que les principales plateformes d’échange dans les régions frontalières ou périurbaines connaissent actuellement un grand succès, de sorte que la demande dépasse souvent l’offre en places disponibles, la création de capacités supplémentaires au niveau des P+R les plus sollicités a été identifiée comme étant un élément-clé du développement du transport public transfrontalier dans la Grande Région.

Photo P&R

Dans cette optique et afin de pleinement opérationnaliser le système des P+R, ainsi qu’en complémentarité avec ce qui est en cours d’étude ou de réalisation concernant les installations P+R, un concept « P+R » a été élaboré sous le pilotage du Département des transport en collaboration étroite avec le Département de l’aménagement du territoire. Ce concept global des P+R fait partie des mesures proposées par la stratégie « MoDu ».

Ledit concept P+R a identifié, d’une part, les parkings d’accueil dont la capacité devra être augmentée, et, d’autre part, des sites éventuels pour la création de nouveaux parkings d’accueil à des endroits stratégiques du réseau routier permettant de faciliter le transfert entre modes de transports. Dans cette optique, trois ceintures de parkings d'accueil (P+R) sont progressivement mises en place, à savoir : une première ceinture aux frontières avec nos pays voisins (p.ex. P+R Frisange, P+R Belval), une deuxième plus proche de la capitale, aux points d'intersection des grands axes routiers menant vers la capitale et des lignes formant le réseau des transports publics par rail et par route (p.ex. P+R Mersch) et, enfin, une troisième dans la périphérie des centres de développement et d’attraction (p.ex. P+R Bouillon).

Ceintures P&R

Les P+R situés sur la ceinture frontalière sont destinés aux flux transfrontaliers. Les régions frontalières ne connaissent pas, en effet, le même niveau de desserte en transports publics que le territoire du Grand-Duché. Il est donc important d’offrir une possibilité de rabattement aux frontières.

Le rôle des P+R de la ceinture régionale est de proposer une alternative de déplacement aux navetteurs pour lesquels une bonne desserte en transport public ne peut être assurée, notamment en milieu rural du fait d’un manque de densité démographique.

Les P+R de la ceinture citadine répondent à la demande proche de la Ville de Luxembourg

L’étude conceptuelle concernant les P+R a eu pour résultat la nécessité de restructurer leur offre. Ainsi, plusieurs gares ferroviaires verront leur P+R agrandi et optimisé, alors que d’autres gares seront renforcées par la création de nouveaux P+R. En ce qui concerne les P+R routiers, un besoin croissant en places de stationnement mène à une nécessaire extension de certains P+R stratégiques, voire à la construction de nouveaux P+R permettant de compléter l’offre existante.

Le réseau actuel des P+R est constitué de 60 parkings relais proposant pas moins de 13.000 emplacements de stationnement. Le concept de P+R développé par le Ministère du Développement durable et des Infrastructures en collaboration avec l’Administration des Ponts et Chaussées et les CFL prévoit que cette capacité sera fortement renforcée à l’horizon 2020.


 Pour en savoir plus ... Pour en savoir plus ...
   Liens internes
  * La stratégie MoDu
   Liens externes
  * Site Internet du Département des transports

Haut de page

Copyright © Département des transports   Aspects légaux | Contact