Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Département des transports

URL: http://www.mt.public.lu/planification_mobilite/1strategie_modu/mise_en_oeuvre_MoDu/index.html

Retour vers la page d'origine

La mise en oeuvre de la stratégie MoDu

La seule élaboration d’une stratégie globale pour une mobilité durable pour les résidents et les frontaliers n’est, bien évidemment, pas suffisante en vue d’atteindre les objectifs visés en matière de partage modal et de répondre aux besoins futurs en déplacements. La stratégie permet, certes, de définir un cadre pour la réalisation prioritaire des infrastructures de transport et pour la réorganisation des réseaux, à travers, notamment, une approche intégrative, mais elle est loin d’apporter une solution « clé en main ».

La présente stratégie décrit donc de manière explicite comment certains projets et mesures interagissent et s’intègrent dans une stratégie globale et durable sans pouvoir entrer en détail sur les différentes mesures et projets. Ceci reste la mission du Plan Sectoriel Transports qui constitue l’instrument de planification majeur de l’aménagement du territoire. Celui-ci permet en plus de donner un cadre règlementaire aux différentes mesures et projets de la stratégie et formule pour ce faire des prescriptions, directives ou recommandations à l’encontre des communes qu’ils doivent respecter lors de la modification des PAG.

L’approche intégrative de la stratégie MoDu, quant à elle, s’adresse à tout le monde. Les différents acteurs doivent en effet s’approprier celle-ci et contribuer à sa mise en œuvre à différents niveaux territoriaux et dans les différents domaines impliqués, tel que notamment l’urbanisme.

A la source des changements nécessaires, il y a, bien évidemment, l’utilisateur, résident ou travailleur frontalier. Une mobilité durable implique, en effet, un changement de nos habitudes et de nos réflexes. Pour ce faire, la stratégie MoDu vise la création de chaînes de mobilité efficaces, afin de permettre aux utilisateurs de combiner plusieurs modes de transports et, notamment, de choisir la chaîne de mobilité la plus appropriée compte-tenu de leurs besoins, mais en utilisant de façon responsable et dans une optique durable les options présentées dans cette stratégie. Cette stratégie comprend toute une panoplie d’options qui seront mises à disposition des usagers pour permettre de multiplier les possibilités d’utilisations de tous les modes de transport. Le fait d’utiliser des P&R, de changer de train, de combiner bus et tram, donc simplement de combiner plusieurs modes ne sera plus un obstacle infranchissable. Bien au contraire, la nouvelle stratégie ouvre une multitude de possibilités pour arriver rapidement, confortablement et fiablement à destination.

Mais c’est également au niveau local, à proximité des lieux d’habitation, que les communes peuvent agir au niveau de la chaîne de mobilité, en complétant et en peaufinant le réseau de transport. Les communes peuvent, par exemple, aménager ou déplacer des arrêts de bus pour mieux couvrir les besoins de leurs citoyens, aménager un réseau d’itinéraires cyclables à caractère local ou informer et sensibiliser les habitants au sujet de leurs possibilités en matière de mobilité. Ce n’est qu’avec le soutien des communes et l’optimisation de la mobilité de proximité que la stratégie sera pleinement mise en valeur.

Mise à part le rôle des acteurs publics et de la société civile, il reste encore à préciser que les tendances globales vont aussi influencer notre comportement en matière de mobilité. L’évolution du prix des matières premières, les tendances économiques européennes et mondiales ou encore le réchauffement climatique constituent autant de facteurs externes qui peuvent avoir une influence sur nos choix de mobilité au quotidien.

La mobilité durable ne se réalisera donc certainement pas comme seule mesure « top-down », ni sans approche intégrative et sans ouverture à la nouveauté. Les besoins en mobilité découlent, en effet, de nos activités économiques et sociales ainsi que de nos modes de vie. N’oublions pas non plus que la mobilité et son corollaire, l’accessibilité, constituent également un élément fondamental pour le développement de notre pays.

Maillons de la stratégie MoDu

Dernière mise à jour de cette page le 18-03-2014.
Copyright Département des transports

Retour vers la page d'origine