Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Département des transports

URL: http://www.mt.public.lu/planification/concept_dev_spatial/index.html

Retour vers la page d'origine

Concept intégré des transports et du développement spatial pour le Luxembourg (IVL)

En 2002, les conclusions du concept global de mobilité ont abouti à l’idée d’élaborer un «Integratives Verkehrs- und Landesentwicklungskonzept» (IVL), concept intégré de l’évolution future des transports dans le contexte de la politique du développement durable et de l’aménagement spatial du territoire.

L’IVL contribue à orienter et à mieux coordonner l’élaboration de différents plans directeurs sectoriels dont l’établissement est prévu dans différents domaines (p.ex. transports, logement,...).

L’IVL fournit des informations sur les évolutions susceptibles d’avoir lieu dans les communes, les régions et dans l’ensemble du pays ainsi que sur les défis d’action qui en découlent. Les déclarations de l'IVL forment une base solide pour la prise de décision dans le contexte de planifications régionales et communales et sont à intégrer dans les réflexions menées au sujet du développement local. Néanmoins, l’IVL ne constitue pas une planification au niveau de projet à l’échelle locale.

En optant pour une approche de planification intégrative, l’IVL a choisi un chemin innovant. Il prend en compte immédiatement l’interaction entre les agglomérations et les transports tout en y intégrant les exigences environnementales et du développement des paysages. Il s’interroge sur les besoins futurs de terrains et prend en compte les parties du territoire particulièrement propices et celles particulièrement sensibles ainsi que la disponibilité ou le besoin en nouvelles infrastructures de transport. Il s’enquiert en même temps de la meilleure utilisation du réseau de transport existant et des surfaces à construire appropriées de ce point de vue. Les mesures découlant de l’IVL couvrent les différentes voies de transports terrestres (la route, le rail et les pistes cyclables).

Le concept IVL a établi 2 scénarios pour le développement du territoire (« Einwohnerszenario », « Pendlerszenario »).

L’étude IVL a repris les données structurelles relatives au nombre des places de travail qui sont estimées à 395.000 pour l’année 2020 dans le scénario optimistique de l’étude BIT (Bureau International du Travail) réalisée en 2001.

Le « Pendlerszenario » correspond au développement esquissé dans la stratégie « mobilitéit.lu » et considère que l’actuelle augmentation du nombre de frontaliers perdure jusqu’à atteindre le nombre de 168.000 en 2020 (environ 100.000 en 2002).

Le « Einwohnerszenario » quant à lui comporte un objectif volontariste destiné à freiner cette croissance pour atteindre le nombre de 136.000 frontaliers en 2020. Il est clair que pour atteindre cet objectif, il faudra user des interventions politiques en matière de logement et d’autres mesures afin d’inciter les frontaliers à habiter au Luxembourg et non de navetter tous les jours à partir de leur domicile situé dans une des régions limitrophes.

Les scénarios de trafic « IVL » reprennent intégralement tous les projets de la stratégie « mobilitéit.lu » ainsi que les mesures douces qui y sont énumérées (centrale de mobilité, politique de stationnement).

En date du 6 février 2004 le concept IVL a été présenté au Conseil de Gouvernement qui, dans sa séance du 20 février 2004, a décidé de mener sur base du rapport final un large débat national.

Dernière mise à jour de cette page le 13-02-2014.
Copyright Département des transports

Retour vers la page d'origine